Les enjeux pour les DSI en 2024 : IA, identités, sécurité, résilience des données

Entre intelligence artificielle, identités, cybersécurité, quels sont les enjeux pour les DSI en 2024 ?

Chaque année, il faut revoir ses méthodes et ses pratiques pour assurer tout le système informatique des sociétés.

L’intelligence artificielle : des usages en plein développement

2023 a été marquée par l’émergence de l’intelligence artificielle, tant dans les usages personnels que professionnels. Selon l’étude The State of AI 2023 du cabinet McKinsey, l’adoption plus large de l’IA a pu être dopée grâce à l’avènement des outils génératifs, notamment ChatGPT.

« Un tiers des personnes interrogées indique que leur organisation utilise régulièrement l’IA générative dans au moins une fonction. »

L’année 2023, symbole de l’émergence de l’IA générative au travail, Source : Siècle Digital / McKinsey
 

De son côté, Microsoft intègre depuis quelques mois déjà l’intelligence artificielle dans ses solutions avec les différents outils Copilot disponibles, annoncés et à venir : dans Microsoft 365, dans Windows 11, ou encore via Azure AI. Ainsi et sans surprise, il faudra en tenir compte dans vos roadmaps pour 2024.

Véritable tendance de fond en 2023, l’intelligence artificielle continuera à évoluer en 2024 et ne cessera de modifier nos méthodes de travail. Pour l’appréhender , Microsoft a lancé sa plateforme : IA pour tous (AI for All), un portail afin de découvrir de nouvelles manières de se servir de l’intelligence artificielle dans le cadre professionnel. À l’intérieur, des démonstrations, des cas d’usage, un guide pour un déploiement réussi, mais aussi un panorama des outils d’IA à travers les clouds et suites Microsoft :

Mais alors, est-ce réellement nécessaire de l’utiliser en 2024 ? Comment s’en servir ? Deux chiffres transparaissent dans l’étude McKinsey, sur l’IA générative : « Parmi [les personnes interrogées] ayant déjà adopté l’IA dans leur entreprise, 40 % prévoient d’investir davantage dans l’IA au sens large. De plus, 28 % déclarent qu’elle est à l’ordre du jour de leur conseil d’administration. »

Microsoft Copilot sera certainement votre nouvel allié pour 2024 !

À lire également – Comment améliorer l’expérience employé·e avec Microsoft Viva, Mesh & Places (Ignite 2022)

Cybersécurité : les questions à se poser pour ses données et ses identités

La cybersécurité représente une très grande partie du travail des DSI et RSSI Aucun secteur n’est épargné. Selon les chiffres de l’ANSSI (Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information), « 40 % des rançongiciels traités ou rapportés à l’ANSSI en 2022 » concernaient les TPE, PME et ETI en 2022, 23% les collectivités territoriales et 10% les établissements publics de santé.

Sans surprise, un des enjeux principaux pour cette nouvelle année est donc la sécurité : la sécurité des données et la sécurité des identités.

Quelques questions qui devront alors interpeler les DSI en 2024 :

  • Qui contrôle les portes d’entrées ?
  • Qui accède à la donnée ?
  • De quelle manière ?
  • La donnée est-elle disponible ?
  • Qui peut la voir ?
  • Qui peut l’extraire ?
  • Qui peut la transmettre ?

Dans un contexte de vigilance permanente, il est impératif d’ajuster continuellement la sécurité aux évolutions des pratiques. L’apparition de nouvelles menaces, leurs évolution, couplées à des infrastructures de plus en plus complexes, mais aussi les éventuels risques internes, nécessitent une considération de tout instant.

Pour sécuriser ses environnements de travail, met à disposition des organisations de nombreux outils. Enfin, comme toutes les technologies, la cybersécurité et ses méthodes évoluent continuellement. Les DSI et les RSSI doivent absolument suivre les nouveautés et les pratiques.

[Webinar] Pour vous aider à ce niveau, notre webinar sur les nouveautés 2023-2024 est disponible en replay.

La résilience des données, évidemment au menu des enjeux pour les DSI en 2024

La résilience des données fait partie des plus importants enjeux pour les DSI en 2024. Elle consiste à mettre en place des mécanismes robustes permettant la continuité, l’intégrité et la récupération des données en cas d’incidents ou de perturbations.

Un enjeu clé devra donc mobiliser les DSI en 2024 : de quelle manière assurer que les workloads applicatifs, machines virtuelles, et bases de données puissent tourner en permanence, sans dysfonctionnement et ainsi gagner en sérénité ?

Sauvegarde de vos données dans le cloud, géo-redondance, là aussi, de nombreux outils Microsoft et partenaires sont à votre disposition. Par exemple, pour les données Microsoft 365, Barracuda, Veaam o